Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

election - Page 6

  • Des tas de chrétiens, par leur vote, s’apprêtent à endosser le rôle de BOURREAU !

     

     

    Les monstruosités organisées par les papes « infaillibles » au Moyen-âge puis pendant l’Inquisition ne les ont pas dessillés !

    Demain ou après-demain, vous assisterez impuissant(e), à l’agonie prolongée de L’ÊTRE QUE VOUS AIMEZ LE PLUS … en fin de vie !

    -La crise économique et financière se sera amplifiée, telles les métastases caractérisant la Société « Toujours plus ».

    -Les hôpitaux, déjà surchargés, saturés, ne pourront plus du tout faire face.

    -Les centres de soins palliatifs seront exsangues faute de crédits de fonctionnement.

    -Monsieur Sarkozy se retrouvera pieds et mains liés par le contrat passé avec Me Boutin en échange de la consigne de vote adressée aux adhérents du parti des démocrates chrétiens.

    POURREZ-VOUS ALORS JOUER LES PONCE PILATE ? !

    ~ Il serait étonnant qu’il revienne à la raison !

    ~ Il se défausse à tout instant ! « Ce n’est pas de ma faute, c’est la crise ! » À tel point que les Guignol ont repris l’expression pour mieux le brocarder !

    Par ex., son Dieu ne lui a pas permis de prévoir la crise des subprimes de 2008 alors qu’en 2007 la bulle de l’immobilier enflait « toujours plus » aux USA ! Que tout le monde savait !

    ~ Il défie déjà les paroles bibliques sans aucun scrupule ! IL EST DÉJÀ JUDAS !

    Ev. s. st.-Luc ch. 6-24  « Mais malheur à vous, riches, parce que vous avez votre consolation dans ce monde »

    Ch. 6-25 « Malheur à vous qui êtes rassasiés, parce que vous aurez faim !

    Malheur à vous qui maintenant riez, parce que vous serez réduits aux pleurs et aux larmes »

    Ch. 19.24 s. st.-Matt « Je vous le dis encore une fois : il est plus aisé qu’un chameau passe par le trou d’une aiguille, qu’il ne l’est qu’un riche entre dans le royaume des cieux »

    ~ Comme les papes « infaillibles » ont envoyé au bûcher des gens osant affirmer que la Terre n’est ni plate  ni le centre du monde, ont organisé les Inquisitions pendant des siècles en Espagne, comme il persistera dans son œuvre démoniaque …

    ~~ C’est lui qui a envoyé Me Boutin sur un plateau TV se sublimer en insultant (presque) Me Sébire qui venait d’écrire à M. Sarkozy pour lui demander le droit de mourir. Elle a affirmé sur RMC être «scandalisée qu'on puisse envisager de donner la mort à cette femme parce qu'elle souffre et qu'elle est difforme» ! (V. Internet !)

    (Me Boutin est, sinon une sorcière,  une sorte de sous papesse vociférant au Parlement, se prenant pour un ange chez elle et donc aimant s’y déplacer nue <V. Internet : « A la maison, dans l'eau, ma philosophie c'est zéro vêtement. J'aime être nue, libre de mes mouvements. C'est mon côté direct. Et ça évite de se faire tailler des costards ! », dit-elle, interrogée par Frédéric Ferrer.>)

    ~~ C’est lui qui n’a eu qu’une hâte, se faire adouber à Rome par le pape accompagné par le futur prix Nobel de philosophie humoristique Jean-Marie Bigard !

    ~ C’est lui qui n’aime pas « La Princesse de Clèves » et qui n’a pas lu « L’Être et le néant » de J.-P. Sartre (L’athée existentialiste) ! Dommage !

    ~~ S’il avait au moins survolé cet ouvrage, il aurait pu prendre connaissance de la démonstration que « LA MAUVAISE FOI » conduit inéluctablement à l’attitude du « LÂCHE » et du « SALAUD » ! ET VOUS ? !

    LE COUPLE SARKOZY-BOUTIN, OÙ NOUS CONDUIRA-T-IL SI ON L’ENCOURAGE ? !

    La France désire-t-elle aussi une nouvelle BÉRÉZINA ? !

    Voir une appréciation de M. Sarkozy à partir de l’étranger, du Chili (Via un article de Courrier International)

    VU DU CHILI Sarkozy, c'est ta frivolité qui te perdra ! 

    Frivolité, manque de culture et un penchant pour la droite dure : voila ce qui rapproche Nicolas Sarkozy du président chilien Sebastián Piñera, estime un universitaire chilien. Des ressemblances qui sont autant de points faibles.

    04.05.2012  Gonzalo Bustamante El Mostrador   Courrier International

    Nicolas Sarkozy, dont le président du Chili, Sebastián Piñera, a dit après l'avoir rencontré qu'il lui avait donné une “leçon de leadership”, est sur le point d'être le deuxième président sortant de la Ve République à ne pas obtenir de deuxième mandat. S'il y avait une chose que la droite chilienne pourrait retenir de ce cours magistral en leadership, ce serait le danger de la frivolité.

    L'“hyperprésident” avait promis de rajeunir la vie politique française, de laisser derrière lui le gaullisme, d'insuffler “américanisation et modernité” à la droite française traditionnelle et à l'Etat. Jusqu'à présent, il n'a rien réussi de semblable. Même si sa gestion a obtenu des succès, son principal problème a été ce que le philosophe Raymond Aron avait reproché à l'autre président qui n'a pas été réélu, Valéry Giscard d'Estaing. “Président, vous manquez du sens tragique [de l'Histoire]”, lui avait-t-il lancé. Chez Sarkozy, ç'a été encore plus flagrant. Malgré ses qualités d'homme d'action, il a été frivole. Une fois qu'il s'est rendu compte de l'évidence de son défaut, il a réagi comme le font les frivoles : il s'est enfermé “en privé” pour regarder des films d'art et d'essai (rien moins que Dreyer), il se vantait de lire Dostoïevski et il s'est mis à fréquenter les connaissances du monde de la culture de son épouse, Carla Bruni.

    Il ne maitrise plus son ordre du jour

    Depuis qu'il s'est lancé en politique, Sarkozy a tranché par son style direct, par sa capacité à défier ses adversaires et à aller à contre-courant s'il le faut. Ajoutez à cela que personne ne doute de son intelligence ni de son habilité. Mais alors, me direz-vous, son manque d'idées et de culture n'a guère d'importance ! Eh bien, si. D'une part, la France est l'un des pays d'Europe qui a toujours attaché le plus d'importance à cet aspect chez ses gouvernants ; d'autre part, plus généralement, celui qui manque de culture peut avoir l'esprit d'initiative, mais il n'aura pas d'idées qui donnent un contenu à son action politique. La culture entraîne la capacité à affronter la complexité de la société.

    Devant son incapacité à définir une vision d'avenir pour la nation, Sarkozy, a dû recourir de plus en plus aux idées d'autrui. Aujourd'hui, intellectuellement, il n'est plus que l'ombre de son conseiller Patrick Buisson. C'est ce dernier, intellectuel enraciné dans la droite dure, qui définit aujourd'hui l'ordre du jour du sarkozysme.

    S'il perd, comme tout semble l'indiquer (même si un miracle final peut toujours se produire), ce sera davantage à cause de sa frivolité que des vertus de son très terne et médiocre adversaire.

    La culture du management plutôt que celle de la politique

    Pour sa part, notre droite, qui par la voix de Joaquín Lavín [ministre du Plan] et de Piñera a clamé son admiration pour Sarkozy, voue un certain mépris à la politique, à laquelle elle tente de substituer l'action de la technique. Depuis l'expérience malheureuse de gouvernement “administrativo-technique” de Jorge Alessandri [Président de 1958 à 1964] jusqu'à “Piñera, la nouvelle manière de gouverner”, en passant par “Büchi [ministre des Finances de 1985 à 1989] est notre homme” et “Lavín [actuel ministre de l'Education], vive le changement”, ils ont voulu remplacer la politique par la technique et le marketing.

    Dans cette optique, leur nouvelle fascination pour le ministre des Travaux publics n'a rien d'étonnant. Laurence Golborne est le Chilien de droite par excellence. Son activisme, son parcours atypique, son côté sympa avec sa guitare, son esprit d'entreprise, tels sont les succédanés de son manque de culture politique. C'est la poursuite de la culture du management par d'autres moyens. Dans ce milieu, il paraît donc presque naturel, ou du moins pas du tout bizarre, de passer du monde du marketing à la Moneda [siège de la présidence]. L'esprit de management et la volonté de technification de la politique revêtent pour la droite chilienne un caractère idéologique.

    Sarkozy, héritier d'une tradition politique parmi les plus riches qui existent, n'a pas pu échapper à la tragédie de la frivolité. La droite a obtenu plus de voix que la gauche, mais les anticorps produits par l'antisarkozysme paraissent les plus forts.

     

    AMEN !

     

    Xyzabcd

     

     

     

  • À propos du problème de l’euthanasie !

     

    (Le masculin neutre sera utilisé)

    Tous les contempteurs sont, comme tout un chacun, des homo dits sapiens (sages ! ! !) qui, sont conditionnés par leur culture.

    Leurs ancêtres, devant la peur de la mort, avaient éprouvé le besoin irrépressible d’essayer de se rassurer en inventant d’abord des dieux divers avant d’épurer et de se contenter d'un Dieu unique et tout puissant !

    *Ils n’ont pas du tout évolué !

     Il n’y a aucun rapport entre cette notion de Dieu et le mystère de l’Univers ... relevant seulement des « petites » limites de notre (petit !) cerveau !

    On peut donc être intellectuel, toubib, etc., et se croire investi d’une mission, celle de séparer  le « bien » du « mal » et parallèlement de combattre pour ce qu’on croit être la « vérité » (V. le dualisme, l’Inquisition -bénie par des papes !- et le système binaire !)

    Des textes continueront à fleurir tous azimuts tant que les homo dits sapiens caractérisant notre ère n’auront pas disparu !

    **Que demander à des êtres fractals (répétitifs, incapables d’évoluer mentalement) dont le génome se différencie d’environ 1 % de celui des chimpanzés ? !

    En 2005, le résultat de l’étude comparative de notre génome et de celui du chimpanzé fut enterré à l’unanimité par les croyants et les rationalistes ! L’image du « bonobo boosté » apparaissait inconcevable !

    C’était pourtant l’occasion exceptionnelle de  faire le point sur ce que nous étions réellement, d’évacuer les nombreux mythes tendant à nous définir, tel « L’homme a été créé à l’image de Dieu » (Genèse Ch. 9.6).

    En 2007, M. Sarkozy, avant son élection présidentielle, déclara à M. Onfray (philosophe à la mode) « Je n’ai jamais rien entendu d’aussi absurde que la phrase de Socrate : Connais-toi toi-même » (V. sur Internet Michel Onfray : Dans la peau de Nicolas Sarkozy) en toute impunité.

    Ni Me. Royal, ni les journalistes, ni les Français (e)s ne lui reprochèrent de se raccrocher à l’omniprésence et omnipuissance d’un « Dieu » comme les singes aux branches ! (Dans son esprit, il suffit d’écouter et de suivre son instinct et son intuition !)
    Effectivement, il ne mentit pas, gouverna ainsi ! Et avec quel succès ! Sauf qu’oser affirmer en 2011 : « Ce n’est pas de ma faute si la crise s’est déclenchée en 2008 » consiste aussi à dévaloriser ce Dieu (en tant que pièce centrale de l’architecture), à avouer qu’il a perdu son pouvoir et intérêt ! Dans ces conditions, pourquoi le réélire en 2012 ? !

    En 2011, l’affaire DSK aurait pu servir de catalyseur, libérer la parole des femmes, faire émerger l’influence dévastatrice et parfois délétère de la puissance du « cerveau des émotions » si elle n’est pas maîtrisée, à fortiori si les rôles des trois composantes du cerveau homo dit sapiens ont été délaissés puisque occultés (ou presque).

    Bizarrement, quels que soient les articles, notamment féministes, jamais la non maîtrise du cerveau des émotions, ne fut placée en exergue alors que celle-ci influence en permanence tous nos comportements, a été le ressort de l’épanouissement de la Société de consommation avant d’être en train de devenir « toujours plus » la raison de sa perte ou suicide !

    En 2012, Mr. Sarkozy risque d’être réélu !

    ***Une ère nouvelle pourrait se manifester avant la fin du siècle si on se référait à l’aboutissement d’une enquête statistique sur l’évolution à travers l’Histoire de la Terre entreprise par des chercheurs : L. Nottale, J. Chaline, P. Grou.

    Cette hypothèse, émise en l’année 2000, repose sur la supposition que l’homo dit sapiens soit fractal ! Pour obtenir plus de détails, il suffit de consulter Internet à l’adresse « Les arbres de l’évolution ».

    Ils se sont contentés d’émettre une hypothèse : si nous suivions les schémas évolutifs des dinosaures, des rongeurs, des chevaux, des primates, des échinodermes, des tremblements de terre, des krachs boursiers, etc., nous devrions rencontrer probablement avant 2080 la transformation la plus importante que toutes celles que l'homme moderne a connues depuis son apparition (c. à d. l’homo dit sapiens) ; ... les changements qui en découleraient pourraient affecter globalement l'arbre évolutif …

    ****Lorsqu’elle sera installée, le 1er droit de « l’homme vrai », qui aura parfaitement assimilé le concept de « cycle » (Omniprésent dans l’Univers mais toujours rejeté ou refoulé par le cerveau reptilien et son instinct de survie !), sera celui de disposer à sa guise de la durée de son séjour terrestre !

    A ce moment là, les expressions telles « La dignité humaine », « La vie est belle », « Le libre arbitre », prendront d’autres sens ! ! !

    Xyzabcd !

     

     

     

  • 2007 / 2012 ! Même réactions des politicien(ne)s, des gens ! Mêmes résultats ? ! ? ! ! !

     

    La phrase : « L'HISTOIRE NE SE RÉPÈTE PAS ELLE BÉGAIE » est attribuée à Karl Marx (D’après Internet). Et en 2012 ? !

    Pour que « L’Histoire ne se répète pas », ne faut-il pas que les gens changent, qu’il y ait évolution ? !

    Si je n’ai la moindre envie de donner mon opinion sur cette assertion, je me demande si M. Sarkozy ne va pas être élu, comme la première fois, par « défaut », c. à d. par manque de compétiteurs/trices « tenant la route ».

    En 2007, un mois avant le scrutin et le face-à-face, M. Sarkozy a livré lors d’un entretien avec un philosophe à la mode (M. Michel Onfray,-v. Internet-) les clés de son mode de fonctionnement en une phrase : « Je n'ai jamais rien entendu d'aussi absurde que la phrase de Socrate : Connais-toi toi-même » (Le terme noté « Absurde » n’est qu’un substitut du mot favori employé par le personnage … devenu président de la République française !)

    ~~~A l’époque j’étais abonné à la revue PHILOSOPHIE MAG. …Voir aussi sur Internet « La psychologie de Nicolas Sarkozy vue par Michel Onfray (Rappel) » à l’adresse : http://www.gauchemip.org/prs/skin/bando.jpg » ... daté : mercredi 22 février 2012) ! ! !~~~

    Si j’ai pu lire rapidement l’article, si (Comme M. Onfray) cette position m’a glacé, je me suis tu et ai attendu en espérant que les médias ne s’emparent pas de cette déclaration stupide ! (Je ne voulais pas m’asphyxier dans les sables mouvants proposés par la hippie du Zénith : Me Royal !)

    Il me semblait que n’importe quelle personne (A part M. Sarkozy et les croyant(e)s intégristes) avait conscience que, quand on ne se connaissait pas, on réagissait au grès de son Inconscient !

    Si Me Royal, lors du face-à-face, l’avait questionné : « Affirmez-vous que le meilleur moyen d’utiliser un appareil hyper sophistiqué est d’improviser et de ne pas disposer du mode d’emploi », il aurait été obligé d’expliquer que c’est DIEU qui guide les humains, qu’il suffit donc de suivre ses impulsions, son instinct et ses intuitions !

    ~ Les Français(es) n’auraient alors absolument pas gobé son « histoire de bon Dieu » ou « de Père Noël » ! Et donc ne l’auraient pas élu !

    ~~ A noter aussi qu’aucun(e) responsable politique, syndicaliste, révolutionnaire, marxiste, athée, matérialiste, rationaliste, journaliste, n’a profité de cette imputation au moins paradoxale pour créer un buzz et le déstabiliser !

    En 2012, alors que l’analyse de la démesure de la mise en scène élyséenne de l’interpellation du tueur islamiste aurait pu « mettre en évidence » que le staff et le brainstorming de M. Sarkozy, plus qu’inquiets, s’étaient jetés en désespoir de cause sur une théâtralisation plus que coûteuse et totalement inutile, voire négative puisque le terroriste a été « descendu », rien n’a été relevé et démontré par les autres candidat(e)s !

    Un bilan s’impose !

    1) M. Sarkozy a tenté « un coup », a pris des risques énormes, vient de réussir sa réélection !

    2) M. Hollande n’a pas changé, est passé du rôle du Flanby « synthétiseur » pendant 10 ans au PS à celui du Flanby dit « normal ».

    3) M. Mélenchon, le tribun toujours prêt à dégainer, en train de ramasser des tas de voix de mécontent(e)s qui s’étaient d’abord tourné(e)s vers Me Le Pen (et ses vêtements souvent bruns ou trop bruns rappelant trop de mauvais souvenirs à certain(e)s), a raté l’occasion de sa vie en ne saisissant pas le sens de l’intervention artificielle du RAID et en prouvant plus que concrètement son incompréhension de la vraie réalité quotidienne !

    4) Me Eva Joly, elle qui a une expérience de juge, qui est d’habitude si rigoureuse, carrée, qui aurait pu attaquer frontalement la démarche « incongrue » et « désespérée » de M. Sarkozy, n’a pas plus réagi ! (Un(e) juge n’est pas nécessairement psychologue … mais on le savait déjà beaucoup trop !)

    ~~~ « Les carottes ne sont-elles pas cuites » ? ! (Entre autres, cette phrase était utilisée en tant que code … pendant la seconde guerre mondiale par les Services de la Résistance …)

    Ne s’apprête-t-on pas à assister à un remake de 2007 ? !

    N. B. Pour terminer par un peu d’humour : « Le mois de l'année où le politicien dit le moins de conneries, c'est le mois de février, parce qu'il n'y a que vingt-huit jours. » Coluche alias Michel Colucci