Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

virus - Page 4

  • Les « écosystèmes » et les dégradations ne sont-ils pas vitaux ? !

     

     

    (Le masculin neutre sera utilisé)

    1)* On peut considérer les lois de la jungle comme horribles.

    Les spectacles des animaux se mangeant les uns les autres … ne sont pas ragoutants !

    Pourtant elles sont nécessaires ! Elles font partie des structures des « écosystèmes », les seuls systèmes pouvant gérer la perpétuation de la vie dans un milieu fermé. (Même chez les homo sapiens, la mort est indispensable !  Sinon, nous serions entre 80 et 106 milliards d’individus  actuellement !)

    2) ** Si nous ne nous « bouffons pas », les microbes, les virus et autres bactéries nocives jouent les rôles des agents de dégradation.  Mais serait-ce suffisant ? !

    3) *** Le processus de l’amour à deux ne pourrait-il pas jouer indirectement un rôle équivalent ? !

    Etant à la source des privilèges accordés, des injustices, des rancœurs, des désirs de vengeance, des conflits, des « guerres », ne conduit-il pas naturellement à des hécatombes, à des éliminations en  masse, parfois des génocides ? !

    Ces remarques ne pourraient-elles pas être prises en compte dans la réflexion concernant le problème de l’injustice qui règne partout dans la gestion des sociétés, dans de nombreuses formes de comportement.

    4) **** Les excès de consommation, de pollution, de vols, d’escroqueries, de x, y, z,  ne sont-ils pas tous à mettre en relation avec le mode de fonctionnement des écosystèmes puisque la plupart des réactions se produisent seulement au bout d’un certain temps, parfois très long mais inéluctablement !

    5) ***** Et plus encore, ne sont-ils pas « positifs » dans le sens où ils favorisent les révoltes, les révolutions, les mutations, les complexifications du Monde vivant ? !

    Un tyran joue un rôle « positif » dans le sens où il apporte sa goutte d’eau à la future rivière qui détruira un jour tout sur son passage, qui créera la place pour une nouvelle civilisation, voire ère (avec un + en prime)

    Au fil des millénaires, n’est-ce pas ainsi que les sociétés ont été modifiées ? !

    6) Par ex., les retombées de Fukushima n’ont pas été assez importantes pour permettre un dépassement de ce mode de production d’énergie. Les morts causées par la maladie de la vache folle n’ont pas été suffisantes puisqu’on s’apprête à réintroduire de la farine animale.

    7) Symétriquement, un crash mondial décimant par ex. 90 % de la population permettra un changement des habitudes ! (Par ex., l’épidémie de la myxomatose qui, vers les années 1950,  élagua la population des lapins et lièvres à 90 % et permit aux survivants de repartir d’un bon pied, immunisés. Ce processus est appelé « Régulation naturelle ») ! ! !

    N. B. Si ce thème  vous intéressait, le livre « Les Arbres de l’évolution » ou des extraits  consultables sur Internet vous procureraient des informations (voire une hypothèse) supplémentaires !